Pour contrebalancer ses audaces, Constance Nouvel revient souvent aux fondamentaux comme ce rideau de scène noir et blanc cadré (La Doublure, 2016) par une Marie-Louise. Le motif est bien distinct et sa réalité palpable. Bien loin de ces dunes de sable à effets moirés à l’image de cette représentation difficile à contenir (Une étreinte, 2016). Alexandra Fau
L’artiste ménage des refends derrière lesquels l’image semble pouvoir coulisser voire disparaître. Pour la série de petits modules intitulés Persistants, l’image pleine et compacte (Archive) dicte les contours de la forme en plâtre. Dans Analogues I, elle se voit « couper » par un tirage argentique d’un gris neutre. Constance Nouvel appelle une autre réalité et invite à « lever le voile » des apparences dans sa série Filigranes, 2014. Ses films traités en négatif conservent la trame textile photographiée perçue par extension, comme grille. Mais la modularité minimaliste s’infléchit avec la mollesse du tissu, la profondeur de la moquette à pois (Motifs, 2016).
Constance Nouvel sort relativement peu son appareil photographique, essentiellement lorsqu’elle s’échappe du quotidien. Comme une image en perte de référent, elle profite de cette « vacance » pour déjouer les les attentes attachées à ce médium présent dans toutes les strates de la société. Elle imagine alors des outils de vision venus redoubler les discours de la photographie. De son exploration des musées, elle tire quelques vues de dioramas venues butter dans l’angle de la pièce ou contre une forme aveugle. Non loin apparaît un dessin tiré d’un manuel d’apprentissage de la photographie. Ses images-objets ont la particularité de s’intriquer habilement avec l’espace d’exposition.
Filigrane III (bleu) 2016 Tirage argentique monté dans caisse en bois 90 x 120 cm
Impressions 2013 Tirage argentique sur aluminium 115 x 140 cm Collection particulière
Point de vue (Vallée du Niolo) 2016 Tirage argentique sur aluminium 61 x 76 cm Collection particulière
Décors XXI 2016 schéma source 120 x 200 cm
Décors XXI 2016 image source 120 x 200 cm
Décors XXI 2016 Installation Tirage chromogène sur dibond, crayon, peinture noir mat 270 x 300 x 280 cm
<
>
Premier radiant Galerie In Situ - Fabienne Leclerc 23 janvier - 27 février 2016
> SORTIR DU CADRE
Plans-reliefs / 2017
Premier radiant / 2016
La solution de continuité / 2015
Vers le Haut et non pas vers le Nord / 2014
> BIO
> CONTACT
Translations / 2011-2017
EXPOSITIONS PERSONNELLES
Filigranes / 2015
Incidences / 2013
Décors / 2009 - 2016
OEUVRES
Transitions / 2014
Persistants / 2012 - 2014
Découvrements / 2008
Diffraction des points de vue / 2011- 2014
Une perception en strates / 2010
> TEXTES
CONSTANCE NOUVEL